La voix, organe sous influence 1: La mue

thPJE5JEWILa mue

Voici un article qui répondra aux questions des parents qui me demandent pourquoi je refuse de donner des cours de chant à leurs enfants. Il est préférable d’attendre que celui-ci passe sa puberté avant de l’inscrire. Vous allez mieux comprendre pourquoi.

La voix  change à la puberté  vers treize, quatorze ans. Organe plus précoce chez la petite fille, la voix baisse d’une tierce à une quinte tandis que celle du garçon descend d’un octave.  Durant environ six mois, cette mue, progresse sous l’influence des hormones mâles ou femelles au travers des cellules cibles sensibles. L’appareil phonatoire comme tout le reste du corps subit une  » maturation »: On note des problèmes musculaires, une adaptation de l’équipage laryngé aux résonateurs. Un problème psychologique par rapport à l’acceptation de cette nouvelle voix (voix qui « déraille », passe du grave à l’aigu).

Toutes ces instabilités momentanées ne sont pas pathologiques mais liées au décalage entre le pharynx et le larynx; à toutes ces nouvelles coordinations musculaires et aux congestions liées à un afflux sanguin inhérent au taux d’hormone circulant dans le sang durant la mue.

Voilà pourquoi il est préférable d’attendre que l’appareil phonatoire soit mature avant d’entamer tous cours de chant.

Publicités