La voix, organe sous influence 6: La ménopause non substituée

On note une transformation des cordes vocales, une fonte  musculaire compensée par un œdème du bord libre des lèvres vocales et augmentation de flux sanguin. Il s’ensuit un effet sur les caractéristiques vibratoires se manifestant par des couacs et une certaine raucité vocale. Il y a un épaississement du bord libre des cordes vocales identique à celui observé dans des cas d’hypothyroïdie, d’où abaissement de la voix et altération de la qualité du timbre. Liées à l’hypotonicité musculaire, nombreux sont les chanteurs qui développent des hernies hiatales, ce qui conduit à un reflux gastro-oesophagien. A nouveau diminution de la fréquence fondamentale, raucité, diminution d’étendue vocale, fatigue vocale voire douleurs situées au niveau de la gorge.

%d blogueurs aiment cette page :