Hygiène vocale en 10 points

1. Clarifier les objectifs de la rééducation et permettre aux parents et à l’enfant de s’exprimer afin de replacer le problème vocal dans le vécu de l’enfant.
Le rôle des parents est primordial et, usant de psychologie, le rééducateur tentera de les dissuader de certaines mesures stériles telles que « ne crie pas si fort », ou « traumatisantes (moqueries). Menacer est inutile, en revanche valoriser tout progrès, rassurer et encourager l’enfant seront bien plus bénéfiques.

2. Modifier l’environnement est primordial
• Toute la famille devra s’interroger sur sa propre pratique vocale ; l’exemple est encore la meilleure méthode éducative, si les parents s’arrêtent de crier ou de parler fort, l’enfant n’en sera que plus aidé.
• De même, il faudra veiller à ne pas parler dans le bruit, baisser le volume sonore environnant si possible.
• Respecter le temps de parole de chacun (notamment dans les familles nombreuses au moment des repas, ou dans des lieux de convivialités).
• Cesser de fumer dans des espaces où il y a des enfants, car le tabac outre ces effets cancérigènes a des effets quotidien dommageables sur la membrane qui recouvre le conduit vocal et l’inhalation de la fumée dessèche et irrite le larynx.
• Eviter les changements trop brusques de température, l’air conditionné, l’humidité.
• Eviter de parler durant une activité physique, dans un endroit enfumé ou empoussiéré.

3. Prendre soin de sa voix chantée tout autant que de sa voix parlée
En effet l’enfant ne devra « déclasser » ni l’un, ni l’autre, car les cordes vocales vibreraient anormalement, les résonateurs auraient une configuration inhabituelle.

4. Surveiller sa phonation
Les coups de glotte, les attaques trop dures, les phonations inverses vibreraient anormalement, les résonateurs auraient une configuration inhabituelle.

5. Réfléchir aux activités sources de conflits émotionnels, pouvant mener à l’abus vocal
Concours de cris, cour de récréation, grands-parents malentendants. Dans certains cas, un abord psychologique sera nécessaire : es enfants crient pour manifester la colère, il faudra les amener à une expression plus équilibrée.

Article Médecine des Arts Musique

Publicités