La voix, organe sous influence 5: La préménopause

Celle-ci se manifeste quatre ans avant la ménopause et devient gênante la dernière année. L’œstrone et l’œstradiol diminuent mais se stabilisent. La réduction des œstrogènes entraîne en réaction une augmentation de la sécrétion hypophysaire. Les androgènes ne diminuent pas ou peu chez la femme ménopausée sécrétées tant par les ovaires que par les surrénales. Après la ménopause le taux d’œstrones est moins abaissé chez les femmes obèses que chez les femmes maigres d’où plus grande facilité à garder une aisance dans l’aigu.

Publicités