Le kyste muqueux

Qu’est-ce qu’un kyste muqueux par rétention ?

Il s’agit d’un kyste vrai lié à l’obstruction du canal excréteur d’une glande muqueuse de la corde vocale. Ceux susceptibles d’engendrer un trouble vocal sont le plus souvent situés sous le bord libre des plis vocaux.
Il y a une accumulation de sécrétions mucoïdes à l’intérieur de la glande. Il se caractérise par l’existence d’une voussure jaunâtre sous le bord libre d’une corde vocale. Il s’agit d’un kyste bénin.
Comment se manifeste un kyste muqueux des cordes vocales ?
Le chanteur ou le professionnel de la voix présente une gêne fonctionnelle d’installation rapide, souvent dans un contexte d’inflammation ORL, alors que la voix était normale auparavant.
La voix devient cassée, enrouée, avec une asthénie.
La dysphonie est importante et le forçage majeur pour tenter de maintenir la voix.
Par ailleurs, il existe une fatigabilité vocale et la sensation de timbre voilé prédomine souvent.
Quel est le mécanisme de l’élaboration du kyste muqueux ?

cv19

L’obstruction du canal excréteur fait suite à des phénomènes inflammatoires (trachéite, pharyngite) ou à des microtraumatismes. Parfois, on ne retrouve pas de mécanisme causal.

Comment s’établit le diagnostic ?
Les examens complémentaires permettent de s’assurer du diagnostic. Le kyste déforme la corde vocale qui bombe en surface et sur le bord. L’examen laryngé montre l’existence d’une voussure le plus souvent unilatérale, siégeant au niveau du bord libre d’un pli vocal, ou typiquement sous celui-ci
Quels sont les signes laryngés ?

Examen laryngé

Voussure jaunâtre sous-cordale unilatérale
Augmentation de masse de la corde vocale
Diminution d’amplitude vibratoire
Parfois rigidité complète ou arrêts vibratoires
Fermeture glottique incomplète
Quels sont les signes acoustiques ?

– Abaissement de la tonalité
– Intensité plus faible
– Désonorisations
– Timbre voilé, parfois éraillé

Quel est le traitement du kyste muqueux ?

Devant un kyste muqueux, le traitement est microchirurgical.
Il sera chirurgical accompagné d’une rééducation vocale pré et post-opératoire.
Le traitement est essentiellement microchirurgical. Après ouverture de la muqueuse et de la sous-muqueuse, il existe le risque de laisser une petite adhérence cicatricielle qui limitera le glissement de la muqueuse et altérera le timbre.
Il s’agit d’un kyste vrai en position sous-muqueuse possédant un revêtement épithélial typique des voies respiratoires supérieures (Chalabreysse et coll. 1999)
Le traitement rééducatif interviendra en complément après le repos vocal (Remacle et al., 1999). Il permet de retrouver un bon fonctionnement vocal. S’il persiste une hyperkinésie du fait de la présence du kyste, la rééducation s’attachera également à traiter cette hyperkinésie.

Synonyme : kyste glandulaire ou kyste par rétention des cordes vocales

Médecine des Arts Musique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :