Chanteuses en surpoids

chLa soprano Lisette Oropesa, âgée de 34 ans, n’a pas toujours été la svelte chanteuse que l’on entend et voit sur les grandes scènes internationales.
Non, plus jeune, la chanteuse avait un surpoids important et à cette période son apparence physique, son poids la desservaient pour être prise dans les rôles principaux de l’opéra. Les directeurs de casting ne la choisissaient pas parce qu’ils la trouvaient « trop grosse ».
A la fin des années 2000, Lisette Oropesa a décidé de suivre un programme d’exercices pour revenir à un poids plus acceptable et ensuite le stabiliser, décidé de se reprendre en main afin d’être en meilleure forme physique et plus en relation avec les exigences des directeurs de casting.
Elle explique dans une interview qu’elle a appris à jouer dans son jeune âge de la flûte, loin de toute activité physique globale et que dans le sud de la Louisiane où elle a grandi, le menu consistait le plus souvent à manger des frites.
En 2005, elle pesait plus de 95 kilos, et on lui a expliqué très vite que malgré son talent, sa carrière dépendait aussi de sa perte de poids. En quelques années elle a perdu près de 30 kilos.
Dans les années 2012, elle est devenue une adepte du marathon et on la retrouve désormais sur la plupart des scènes d’opéra dans des rôles principaux. Elle ne se limite pas à la course, elle fait de la musculation, du yoga et elle a changé son mode alimentaire, mange vegan et se sent bien.
Dans une interview, elle confie : « Les gens écoutent avec les yeux, s’ils voient une femme magnifique alors, ils voudront qu’elle chante de jolis rôles de bel canto, même si la voix ne correspond pas ». De la même manière s’ils voient quelqu’un de grand, ils pensent que c’est un Falstaff et pas un Don Giovanni.
Lorsque quelqu’un regardait ma photo, il disait « Non, trop grosse, c’est pas juste, mais c’est la vie ». Ce n’est pas que le casting des réalisateurs qui est critique, aujourd’hui tout le monde à son blog, facebook. Les spectateurs sont également devenus plus critiques encore. On n’a pas besoin de qualification pour cela. »
Maintenant Lisette Oropesa court régulièrement et y prend plaisir. L’année dernière elle était sur la scène du Royal Opera de Londres.
Finalement elle est satisfaite du changement qu’elle a pu opérer. « L’exercice l’a aidée dans ses performances, elle est en bonne forme physique et cardiovasculaire », ce qui est important lorsque l’on veut chanter professionnellement.

A la question d’un journaliste [1] : On pense généralement que les chanteuses d’opéra devaient avoir une forte corpulence ?
« C’est un stéréotype, répond Lisette Oropesa. De nombreuses chanteuses célèbres et chanteurs merveilleux sont en surpoids, et les gens ont supposé de ce fait qu’une « grande voix » devait venir d’un corps tout aussi fort et grand. Ce n’est pas vrai. La façon dont la voix résonne n’a rien à voir avec la quantité de graisse de votre abdomen. Elle dépend en grande partie des cavités de résonance de votre visage. Les chanteurs avec des corps généreux pensent que leur soutien respiratoire est plus fort parce qu’ils sont eux-mêmes plus « forts », mais en fait, je trouve que c’est le contraire. Une fois que vous avez appris à utiliser votre soutien respiratoire d’une manière plus active et efficace parce que vous n’êtes pas aussi « lourd », alors vous n’êtes pas aussi fatigué, votre rythme cardiaque est moins rapide et l’amplitude de votre respiration plus grande. Le contrôle de ma respiration est devenu très important et mon rythme cardiaque plus lent. Chanter est épuisant. Vous êtes un athlète, vraiment, sur scène pendant des heures. »
« L’une des chanteuses d’opéra les plus célèbres Maria Callas lorsqu’elle a commencé sa carrière était en surpoids. Elle a été l’une des premières à préconiser la perte de poids pour obtenir une meilleure performance vocale et une meilleure présence théâtrale. Elle était l’une des pionnières qui a dit qu’être gros sur scène ne ferait pas de vous un meilleur chanteur ou un chanteur plus puissant. Maintenant, le revers de la médaille, c’est qu’il y a beaucoup de chanteurs qui essaient de perdre du poids très rapidement et leur voix en souffre. Si par exemple vous faites un régime « dur » et que vous perdez 15 kilos rapidement, alors vous n’avez pas eu le temps de réentraîner votre corps de telle façon que votre soutien respiratoire ne s’effondre pas – ou peut-être vos prises alimentaires ne sont pas assez caloriques alors vous ne vous rétablissez pas bien. Si vous vous privez de nourriture de manière trop importante, vous n’allez pas récupérer aussi vite.
Lisette Oropesa explique aussi l’intérêt de la course pour un chanteur. « Le chant, c’est une inspiration profonde et une longue expiration contrôlée. En courant, c’est ce que vous faites, mais ce n’est pas une respiration aussi longue. Je pense que je respire mieux en tant que coureur parce que je suis chanteur. Je sais où est mon diaphragme et comme « engager le bas-ventre ».
Je peux ressentir vraiment bien cela, car j’ai moins de graisse sur mon corps. Je sais quand je respire mal, quand c’est trop peu profond. Le chant aide ma respiration et courir m’aide à chanter. Cela va de pair.
« La course m’a beaucoup aidée avec un meilleur contrôle de la respiration, une plus grande endurance. Parfois, la mise en scène impose de faire des choses épuisantes, comme monter des escaliers tout en chantant, ce qui fait augmenter la fréquence cardiaque et peut vous mettre en difficulté sur le plan vocal ».
Désormais la course à pied fait partie de sa préparation scénique. « Je cours avant de chanter, souvent quatre ou cinq kilomètres l’après-midi avant un spectacle. C’est mon secret. L’échauffement parfait. »
La morphologie des chanteurs qui sont sur les scènes internationales s’est profondément modifiée ces dernières années. L’image, l’apparence physique est devenue particulièrement importante, pour les chanteuses et chanteurs, mais aussi pour les musiciens. D’un stéréotype, peut-être est-on en train de passer au stéréotype inverse, mais avec un bénéfice certain pour la santé. Une alimentation saine, équilibrée, un entretien physique régulier devraient faire partie du quotidien du professionnel chanteur et du musicien, quelle que soit sa pratique, son répertoire.

Article Médecine des Arts-Musique